bandeau-collectivites-locales

De nombreuses collectivités souhaitent aujourd’hui proposer à leurs administrés, ou aux touristes de passage, un moyen facile d’accès à Internet. Déployer des points d’accès Wi-Fi est une solution simple et évolutive pour couvrir une bibliothèque, un musée municipal, une Maison de la Jeunesse et de la Culture ou un Office du Tourisme, de même que couvrir un camping municipal, un parc, un quartier entier ou une cité.

Pour certaines communes en « déficit de connectique » (zones blanches ou grises), le déploiement d’un réseau Wi-Fi est aussi le moyen d’accéder à Internet ou à ses mails, en partageant un accès satellite.

equipementculturel formation officetourisme pzrcetjardin

Mise en garde

La législation est claire sur le fait que :

« les réseaux Wi-Fi internes des Collectivités territoriales ne sont pas considérés comme des réseaux publics mais sont privés et ne sont donc pas soumis aux obligations de gestion et de traçage. Cependant, les accès Internet fournis au public restent quant à eux soumis à ces obligations ».

En fournissant un accès Internet Wi-Fi au public, la collectivité endosse donc les mêmes responsabilités envers ses usagers que son FAI (Fournisseur d’Accès Internet) envers elle. De facto, la collectivité devient un Fournisseur d’Accès à Internet Sans Fil (ou opérateur Wi-Fi). Or, si votre FAI enregistre bien la totalité du trafic réseau passant par votre accès Internet, il n’identifie pas pour autant les utilisateurs du réseau Wi-Fi.
En cas d’usage répréhensible (téléchargement illicite, chat avec propos xénophobes, diffamation, etc.)  sur votre hotspot, votre Fournisseur d’Accès Internet, ne pouvant identifier les différents utilisateurs, reportera directement la responsabilité sur son client, la collectivité !

Les services Internet étant aussi utilisés par des publics mineurs, nous recommandons la mise en place de nos services de filtrage éducation sur les sites fréquentés par un jeune public, et dans un cadre général à tous les sites dépendant d’une collectivité territoriale.

Par ailleurs, la mise à disposition de ce type de service directement par la collectivité peut être interprété comme un élément de ‘‘concurrence’’ avec le secteur privé.

Afin de se prémunir de ces risques, la Collectivité territoriale a deux options :

  • Mettre en place les moyens techniques permettant de dégager sa responsabilité sur l’utilisateur final (voir plus de détails sur la législation)
  • Reporter à un tiers opérateur, Q-SPOT, la responsabilité d’opération du réseau Wi-Fi à destination des visiteurs. Cette dernière option élimine tout risque de ‘‘concurrence’’.

Comment rentabiliser le service Wi-Fi ?

Q-SPOT propose aux collectivités territoriales plusieurs formules pour son service d’opérateur, au choix :

La souplesse des offres opérateur de Q-Spot permet aux collectivités de proposer un service gratuit ou payant aux usagers.

Si la connexion Wi-Fi d’une bibliothèque ou d’un EPN pourra être gratuite, l’investissement nécessaire à la couverture d’un port de plaisance ou d’un camping municipal, ainsi que  les frais de connexion à Internet par satellite, peuvent rendre nécessaire la vente des accès Wi-Fi. Q-Spot propose des services de paiement en ligne par CB, par le biais desquels les collectivités perçoivent les revenus permettant d’amortir ces investissements.

Avec le Forfait Solo, la collectivité acquière une licence d’usage et opère elle même son hotSpot.

Pour les grands comptes, l’option d’acquisition d’une licence Q-Spot SERVER est aussi une solution envisageable.

Trouvez la solution Q-Spot qui vous convient en découvrant nos abonnements et services opérateurs ici.

Comment déployer son hotspot ? Quelle version choisir ? Qui s'occupera de l'installation ?

Souple et évolutive, indépendante du matériel, la solution de gestion de hotspot Q-Spot permet de s’adapter à tous types d’établissements.
De la simple zone Wi-Fi, à l’accueil ou dans certaines salles de réunions, jusqu’à la couverture globale d’un site, les partenaires revendeurs-installateurs de Q-Spot sauront proposer la solution technique la plus adaptée en termes de rapport prix/service.

Plusieurs critères sont à considérer dans l’étude d’un site avant de spécifier l’installation d’un réseau Wi-Fi, pour une couverture complète d’un établissement ou d’une zone extérieure:

  •     Configuration de l’établissement, bâtiments, topographie
  •     Type de construction (béton, cloison simple, pierres…)
  •     Réglementation (bâtiment historique, décoration récente…)
  •     Accès aux gaines techniques, courant électrique
  •     Contraintes techniques réseau et Wi-Fi complémentaires

Outre l’examen sur plan et la visite du site, une étude de propagation radio s’avère parfois nécessaire.

Idée de budget

Du Wi-Fi dans la bibliothèque pour une dizaine d’usagers : installation minimale et économique sur une zone limitée ; les antennes du boitier Q-Spot suffisent.

Prévoir pour le budget moyen d’investissement, en matériel et installation, 99 € HT et un coût de fonctionnement de moins de 73 € HT/an hors connexion à Internet.

Couverture globale d’un site en Wi-Fi : (Ex: Le camping municipal) la zone de couverture du boitier Q-Spot peut être facilement étendue par l’ajout de points d’accès directement connectés au boitier.

Budget moyen pour 5 points d’accès hors installation : 1 500 € HT.

L’évolution rapide des matériels Wi-Fi permet de mettre en place, dans des collectivités territoriales en Zone blanche ou en Zone grise, des infrastructures réseau Wi-Fi et Internet par satellite à des budgets accessibles, pour de petites communes.

Avec Q-spot, la rupture de la fracture numérique devient une réalité.

 bandeau-rouge-inversé1